Formations » Formation » Quel âge pour une reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle a toujours traversé l’esprit de nombreux actifs et en particulier, avec les crises successives. D’abord, la pandémie et maintenant la guerre en Ukraine qui entraine une inflation importante. La reconversion professionnelle est une décision à ne pas prendre à la légère. Mais existe-t-il un âge idéal pour le faire ? 

Reconversion professionnelle : il n’y a pas de limite d’âge !

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir ! La reconversion professionnelle est une étape décisive dans la vie d’un actif. Si toute sa vie, un professionnel n’a exercé qu’un seul métier, il finira par s’ennuyer. Pire encore, il est possible que son salaire n’ait jamais évolué ! Raison de plus pour se reconvertir. Mais il s’agit tout de même d’une décision qui n’appartient qu’à chacun. 

Cela peut vous intéresser : Qu'est ce le CPF (compte Personnel de Formation) ?

En tout cas, il n’y a pas d’âge pour prétendre à une reconversion professionnelle pour : 

  • Acquérir de nouvelles compétences.
  • Changer d’orientation professionnelle.
  • Augmenter son salaire.
  • Trouver une deuxième source de revenus.
  • S’épanouir dans son parcours professionnel.

Ainsi, du moment que l’on sent l’envie de changer de profession ou de trouver un deuxième métier, on peut toujours le faire que ce soit à 40 ans, à 45 ans ou même après 50 ans. 

Cela peut vous intéresser : Est-ce rentable d'investir dans une formation en ligne ?

Cette envie de changer de métier arrive à un actif sur deux. D’après une enquête réalisée en 2018, plus de 50% des actifs souhaitent changer de carrière. D’ailleurs, un projet de reconversion touche presque tous les secteurs d’activités. Les avantages sont d’ailleurs multiples : 

  • Fini les métiers pour la vie.
  • S’orienter vers un emploi du futur.
  • S’orienter vers un métier qui paie bien.
  • Prétendre à une meilleure stabilité professionnelle.
  • Envie d’un grand changement.
  • Avoir un métier beaucoup plus riche et motivant.

Reconversion professionnelle : tout est possible grâce aux formations professionnelles

Source image : pixabay

Comme il n’y a pas d’âge pour suivre des formations professionnelles, il n’y a pas d’âge non plus pour une reconversion. Pour se reconvertir, il suffit de reprendre le chemin de l’école. De nombreux Français reprennent les études de nos jours pour espérer pouvoir évoluer dans leur métier et acquérir de nombreuses compétences. 

En d’autres termes, pour effectuer une reconversion professionnelle, il faudrait passer par une formation certifiante. D’ailleurs, cela n’aurai jamais été possible sans la loi du 5 septembre 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel. Cette loi a favorisé la reprise des formations, et ce, à n’importe quel moment de sa carrière.  

Les formations pour adultes ont permis de : 

  • Offrir une grande opportunité d’évolution, d’orientation et de reconversion professionnelle.
  • Offre une liberté de choisir son cursus et ses modes d’enseignement.

Les formations professionnelles proposent : 

  • Des cursus accélérés.
  • Des cursus plus longs.
  • Des cursus en présentiel.
  • Des cursus à distance.
  • Des cursus individuels.
  • Des cursus en groupe.
  • Des cursus sur support papier.
  • Des cursus numériques.

On peut aussi choisir sa formation parmi des formations diplômantes, des formations qualifiantes et des formations certifiantes. Quel que soit l’âge, on peut toujours suivre des formations professionnelles en vue d’une reconversion professionnelle. L’âge ne représente plus une contrainte pour son avenir professionnel. 

Reconversion professionnelle : se lancer en douceur 

Pour se lancer dans une reconversion professionnelle, il faut : 

  • Faire le point sur sa situation professionnelle et personnelle.
  • Réaliser un bilan de compétence pour sa nouvelle orientation professionnelle.
  • Se faire accompagner par un coach.
  • Connaître les aides à la reconversion professionnelle.

Ces aides s’agissent surtout des aides financières dans le cadre d’un projet de transition professionnelle. On peut obtenir : 

  • Un financement pour faire un bilan de compétences à distance.
  • Suivre une formation dans le cadre d’une reconversion professionnelle grâce au CPF.

Enfin, faire un bilan de compétences permet de mettre au clair : 

  • Ses atouts.
  • Ses compétences.
  • Ses objectifs professionnels.
  • Ses aspirations.

Source image à la une : pixabay